Actualité

Vue 214 fois
08 juin 2018

Les nouveaux métiers de la Data

Avec l’arrivée de l’intelligence artificielle et de la data, de nouveaux métiers émergent, dans toutes les branches : marketing, communication, santé, le BTP et d'autres...

Tous ces métiers se transforment par l’ajout d’une nouvelle couche technique, par l’arrivée de nouvelles technologies, de programmation, de nouveaux usages ou encore de nouvelles applications.  

Les métiers de la Data

Le Chatbox Master

Il travaille sur des outils conversationnels interactifs. Son rôle est de créer la chatbox pour qu’elle devienne de plus en plus intelligente en imaginant des scenarios relatifs à l’usage du site web et en fonction de l’identité de l’internaute. Les outils de l’IA vont permettre d’utiliser l’algorythmie pour rendre la chatbox intelligente. 

 

L’Open data évangeliste

Sa mission est d’aider une entreprise à mieux comprendre les données créées et à valoriser ses données. C’est lui qui informe de quelle manière une entreprise peut tirer profit de telles ou telles données créées par les clients, et voir s’il est possible de les déployer en open data. Il permet de mieux comprendre les données créées pour mieux les valoriser.

 

Le Data protection officer

Les besoins en recrutement pour ce poste sont massifs notamment avec la mise en place du Règlement général sur la protection des données (RGPD). Son rôle va être de tenir des registres afin d’informer la CNIL des traitements effectués sur les données à caractère personnel exclusivement. Il doit mener des études d’impact afin d’expliquer ce que le vol des données génère pour l’entreprise. C’est une fonction qui doit être au plus proche de la direction.

 

Les white hat

Ce sont des « gentils » hackers dont le rôle est de tester la sécurité des systèmes d’information des grandes entreprises afin de vérifier leur vulnérabilité. Ces dernières années, ce rôle s’est développé, et les entreprises qui ont des systèmes d’informations manifestent un besoin croissant pour cette fonction.

 

Formation

Ces métiers correspondent à des besoins concrets des entreprises. Ce sont généralement des postes en interne qui évoluent par l’acquisition de nouvelles compétences. De fait, les professionnels s’auto-forment soit avec leurs pairs, soit en formation continue pour des sujets techniques.


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.