Actualité

Vue 1647 fois
09 février 2018

Interview

Perf’Avenir est une jeune société de conseil aux entreprises dans le domaine de la performance industrielle, visant la réduction des coûts, l’optimisation des moyens et l’accompagnement au changement. Nos avons rencontrés et interviewés les créateurs, tous deux jeunes diplômés du CESI.

 

Quel est votre parcours avant, pendant et après le CESI ?

Valentin : Je viens d’un lycée technique des Vosges où j’ai obtenu en 2009, mon Baccalauréat Scientifique Sciences de l’Ingénieur. J’ai intégré l’Ecole Nationale d’Ingénieur de Metz et sa prépa intégrée pendant une année avant de changer pour un DUT Génie Mécanique et Productique. Plus concret et plus pratique, cette formation me redonne une grande motivation et je termine par un stage très instructif et valorisant chez Fives Cryo dans les Vosges. Désireux de retrouver une voie qui me mène au diplôme d’ingénieur, je signe un contrat d’apprentissage avec Fives Cryo et l’Ecole d’ingénieur du CESI. Ces trois années m’ont fait découvrir et aimer le métier d’ingénieur et la vie active. Je suis diplômé en 2016 et je choisis de créer mon entreprise avec un collègue de promotion : Eric WURTZ, dans un domaine bien particulier : le conseil en « amélioration continue ».

Éric : Après le baccalauréat S option sciences de l’ingénieur, je suis d’abord entré en classes préparatoires en vue d’intégrer une école d’ingénieur. C’était l’objectif initial, mais il est devenu flou, et après mon année de 5/2, j’ai stoppé mes études et je suis parti travailler sur une chaine de production, en tant qu’opérateur. J’avais besoin, je crois, à ce moment-là de trouver un sens à ce que je voulais vraiment faire, et je peux dire que ce passage dans le monde du travail, bien que n’ayant pas été mon premier, a été bénéfique pour ça. Après un peu plus d’un an dans le monde actif, j’ai repris des études et j’ai passé avec succès un DUT en Mesures Physiques, puis une licence professionnelle en Gestion des ressources énergétique et des énergies nouvelles, par apprentissage. Et une fois ce nouvel objectif atteint, j’étais convaincu que je voulais plus, et j’ai donc poursuivi mon apprentissage au CESI, en alternance dans le même groupe automobile, acquérant au fil du temps expériences et compétences. Les responsabilités que l’on m’a confiées à l’époque m’ont permis de réaliser un vrai bond en avant dans ma vision du métier d’ingénieur mais aussi dans les désirs que j’avais pour le futur et notamment la création d’entreprise. C’est d’ailleurs pendant cette formation au CESI que j’ai rencontré mon actuel associé Valentin.

 

Pouvez-vous nous décrire comment vous avez aborder ce projet de création d'entreprise ?

L’expérience acquise en entreprise, dans les grands groupes auxquels nous appartenions mais aussi à travers les autres sites qu’il nous a été donné de voir pendant ces différentes années, nous a permis d’identifier ce besoin d’efficacité et de performance dans les entreprises. Nous avons noté, lors de la création, que les solutions et méthodologies pour gagner en performance, étaient peu accessibles pour les TPE et PME ; souvent par manque d’informations à ce sujet ou par manque de ressources financières et humaines. Le besoin était donc plus marqué pour ces cibles-là.

Ce constat nous a rapidement amené à nous positionner sur un service adapté qui permettrait à toutes les entreprises de bénéficier d’une expertise sur le développement de la performance, quels que soient leurs moyens financiers. Nous avons donc imaginé un fonctionnement sous forme de partenariat, appelé partenariat de performance opérationnelle, qui est complètement financé par le résultat obtenu.

 

Formés dans l’industrie, nous avions initialement choisi de cibler des entreprises de ce même domaine, mais une opportunité dans un secteur d’activité complètement différent nous a permis de mettre en oeuvre nos méthodes et de prouver leur efficacité. Nous avons donc cherché à étendre nos cibles dans différents secteurs et notamment celui de la restauration et de la pharmacie.

 

Quelles sont les apports de vos réseaux personnels dans la réalisation de ce type de projet ?

Nous nous sommes très vite confrontés à la partie commerciale et notamment la prospection. Cette compétence, que nous avions identifié comme une faiblesse dans la préparation du projet en fut en effet une qu’il nous a fallu compenser en utilisant notre réseau et en nous appuyant sur un de nos contacts pour augmenter notre compétence sur le sujet.

 

Quels conseils donneriez-vous à tous ceux qui veulent se lancer dans la création ou la reprise d'entreprise ?

Notre premier conseil serait donc de saisir toute opportunité de rencontrer les gens quel que soit leur domaine d’activité. Chaque rencontre est enrichissante et permet de faire parler de vous et de vous faire connaître rapidement. Une base de contacts personnels (proches, famille amis, etc.) aide grandement.

Deuxième conseil : bien étudier le budget « publicité / marketing ». Nous nous sommes confrontés à un manque de moyens pour faire notre promotion dans les meilleures conditions. La consultation d’un expert en supports de marketing pour le site internet et les plaquettes commerciales aurait été un vrai plus. Ce sont évidemment des coûts importants. Le budget doit aussi prévoir les coûts de participation à des salons et également ceux des déplacements en prospection.

 

Votre société est spécialisée dans le conseil en performance d'entreprise. Quel serait le conseil que vous pourriez à tout entrepreneur désireux de s'engager sur la voie de la performance ?

Si l’on devait donner un conseil, ce serait sans doute celui portant sur la communication. Il nous parait aujourd’hui indispensable, surtout avec les nouvelles générations, de communiquer correctement sur les raisons d’un projet d’amélioration continue, d’être complètement transparent sur les évolutions et objectifs à atteindre et rassurer les équipes sur les bénéfices attendus de la démarche. L’excellence opérationnelle ne peut être obtenue qu’à travers l’implication de l’ensemble des collaborateurs, du terrain à l’encadrement, dans la conduite d’une stratégie win-win créant un contexte favorable.

 

Le réseau CESI alumni intègre de nombreuses personnes, avec des compétences diverses, représentant tous les secteurs d'activité. Vous avez vous-mêmes vos propres compétences spécialisées. Dans un échange gagnant-gagnant, de quelles compétences auriez-vous besoin ?

La compétence qui nous serait relativement utile aujourd’hui, concernerait le domaine du marketing sur la partie média : transformer un site vitrine en réel outil de prospection – vente, rentable et attirant.

 

Si vous souhaitez les contacter :

Mail : contact@perfavenir.fr
Téléphone : 06 47 33 47 22 ou 06 46 73 24 74

Photo Eric Wurtz-Valentin POIX

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.